Cockring avec fil

isexC’est un cockring d’un genre particulier car il fonctionne sur un port USB. Il doit donc être branché sur un ordinateur pour fonctionner.

Ce qui laisse envisager quelques complications si le fil entre l’anneau et la prise n’est pas assez long.

Son nom, iSex, n’est pas sans évoquer une marque dont le logo est une pomme…

La technologie au service du plaisir, on en redemande tous, mais il semble bien que dans le cas de ce cockring, on soit plus proche du gadget que d’un véritable sex-toy.

aucun commentaire

La piétonne suédoise était trop sexy

39264Pendant des années, les habitants de Uppsala, dans l’est de la Suède, ont eu droit à des panneaux de signalisation pour les piétons très particuliers. Au point d’ailleurs que ces panneaux n’existaient nulle part ailleurs dans le pays.

A Uppsala, on avait une vision plus sexy et plus hot des courbes féminines, comme en atteste le dessin de gauche, qui au contraire de celui de droite répandu dans toute la Suède, dépeint une femme à la jupe bien plus courte et aux seins plus proéminents.

Le ministère suédois des Transports a décidé de faire remplacer les panneaux de Uppsala jugés trop sexy, où l’on ne prendra plus dorénavant le même plaisir à marcher dans la rue !

aucun commentaire

106 minutes de sexe par jour pour être heureux

chronoOn devrait faire l’amour 106 minutes par jour et ne travailler que 36 minutes. On se sentirait ainsi beaucoup mieux dans sa peau, assurent deux scientifiques pourtant peu habitués aux déclarations légères.

Les auteurs, Christian Kroll de la Jacobs University en Allemagne, et son compère l’Américain Sebastian Pokutta de l’université Georgia Tech, vont établi le ratio selon lequel il fallait faire l’amour environ  trois fois plus que l’on ne travaille.

Ce qui obligerait donc à nettement moins travailler et à faire bien plus de folies avec son corps. Tout un programme !

On devrait faire l’amour 106 minutes par jour et ne travailler que 36 minutes. On se sentirait ainsi beaucoup mieux dans sa peau, assurent deux scientifiques pourtant peu habitués aux déclarations légères. Les auteurs, Christian Kroll de la Jacobs University en Allemagne, et son compère l’Américain Sebastian Pokutta de l’université Georgia Tech, vont établi le ratio selon lequel il fallait faire l’amour environ  trois fois plus que l’on ne travaille. Ce qui obligerait donc à nettement moins travailler et à faire bien plus de folies avec son corps.On devrait faire l’amour 106 minutes par jour et ne travailler que 36 minutes. On se sentirait ainsi beaucoup mieux dans sa peau, assurent deux scientifiques pourtant peu habitués aux déclarations légères. Les auteurs, Christian Kroll de la Jacobs University en Allemagne, et son compère l’Américain Sebastian Pokutta de l’université Georgia Tech, vont établi le ratio selon lequel il fallait faire l’amour environ  trois fois plus que l’on ne travaille. Ce qui obligerait donc à nettement moins travailler et à faire bien plus de folies avec son corps.

aucun commentaire

Un sex-toy perdu il y a 250 ans

dildo pologneDes travaux archéologiques menés dans la région de Gdansk, en Pologne, ont permis récemment d’exhumer un sex-toy datant selon les chercheurs de la deuxième moitié du XVIIIe siècle.

Ce toy vieux de plus de 250 ans a été retrouvé dans les vestiges des canalisations de toilettes. Selon les chercheurs, le toy polonais a pu être perdu dans les latrines par son utilisatrice.

L’objet est plutôt épais, conçu en cuir rembourré de paille et de poils d’animaux, précisent les archéologues sans préciser exactement la taille et la circonférence de l’objet.

aucun commentaire

Une pelle pour chercher l’orgasme

chasse sextoyTous les ans après Pâques, la commune belge  de Wépion organise une chasse aux sextoys réservée aux femmes. Armées de pelles, quelque 6000 participantes ont fouillé le sol pour atteindre le septième ciel.

L’événement est organisé par un fabriquant de sex-toys qui a enterré 500 boîtes contenant chacune un numéro, correspondant à un produit particulier : vibro; huile de massage, canard vibrant…

Moyennant une participation symbolique de 2 euros, les chasseuses d’orgasmes sont tous les ans de plus en plus nombreuses.

La société Soft Love, spécialisée dans les accessoires coquins et organisatrice de l’événement, a enterré près de 500 boîtes contenant des numéros. Chacun donnait accès à des cadeaux érotiques, de l’huile de massage au canard vibrant. En moins de dix minutes, ces professionnelles de la pelle avaient déjà découvert une centaine de lots, selon dhnet.be. Pour canaliser les envies dévorantes de certaines compétitrices de remporter la mise, quinze arbitres ont même été mobilisés.
Et pour cause, deux fois plus de participantes qu’en 2014 se sont pressées aux portes du plaisir. Une ascension fulgurante face aux 495 chercheuses d’orgasmes de la première édition, il y a cinq ans. “Notre plus grande fierté, outre la popularité de l’événement, c’est d’avoir rendu visible et ludique le monde du sex-toy, de lui avoir donné un cachet glamour au lieu de l’image glauque qu’on pouvait en avoir il y a quelques années”, explique Mathilde Lambiotte, l’une des responsables de Soft Love.

aucun commentaire

Plaisir écolo

Vibros en silicone écolo, gels lubrifiants garantis zéro paraben, ou fouets conçus à partir de matériaux recyclés : bienvenue chez Other Nature, un sex-shop 100% bio qui vient d’ouvrir ses portes à Berlin dans le quartier du Kreuzberg.
Le credo des dirigeants du magasin est simple, «être un sex-shop mais en mieux», donc exit les produits made in China contenant des éléments nocifs pour la santé, annoncent-ils. Rien de mieux pour booster le commerce local, les toys sont fabriqués en Allemagne, et ils sont totalement dépourvus d’allergènes. Autre promesse faite par Other nature : les produits entrant dans la fabrication des toys n’ont pas été testés sur des animaux. Prendre son pied sans s’abimer la santé,

photo_1333624906036-1-0Vibros en silicone écolo, gels lubrifiants garantis zéro paraben, ou fouets conçus à partir de matériaux recyclés : bienvenue chez Other Nature, un sex-shop 100% bio qui vient d’ouvrir ses portes à Berlin dans le quartier du Kreuzberg.

Le credo des dirigeants du magasin est simple, «être un sex-shop mais en mieux», donc exit les produits made in China contenant des éléments nocifs pour la santé, annoncent-ils.

Rien de mieux pour booster le commerce local, les toys sont fabriqués en Allemagne, et ils sont totalement dépourvus d’allergènes.

Autre promesse faite par Other nature : les produits qui entrent dans la fabrication des toys n’ont pas été testés sur des animaux. Prendre son pied sans s’abimer la santé ni nuire à nos amies les bêtes, on en redemande !

aucun commentaire

Un sex-toy pour consoler les stars

Les acteurs et actrices nominés à la cérémonie des Oscars qui ne repartent pas chez eux avec la statuette tant convoitée, se voient remettre un sac cadeau en guise de lot de consolation… Et que trouvait-on dans le sac qui a été distribué cette année à Bradley Cooper, Reese Witherspoon, Julianne Moore, Meryl Streep, ou Keira Knightly ? Un sex-toy qui procure du plaisir grâce à un rayon laser, issu de la recherche médicale. L’Afterglow Pulsewave fonctionne aussi bien pour les hommes que pour les femmes.

afterglowLes acteurs et actrices nominés à la cérémonie des Oscars qui ne repartent pas chez eux avec la statuette tant convoitée, se voient remettre un sac cadeau en guise de lot de consolation…

Et que trouvait-on dans le sac qui a été distribué cette année à Bradley Cooper, Reese Witherspoon, Julianne Moore, Meryl Streep, ou Keira Knightly ? Un sex-toy qui procure du plaisir grâce à un rayon laser, issu de la recherche médicale.

L’Afterglow Pulsewave fonctionne aussi bien pour les hommes que pour les femmes. And the winner is…

aucun commentaire

Le premier sex-toy associé à la lecture

Le premier sex-toy associé à la lecture
Il s’appelle Little Bird, c’est un sextoy français conçu par B.Sensory, et il est actuellement présenté au Salon du livre, à Paris…
Car ce sex-toy connecté est associé à des livres érotiques. Les lectrices seront invitées à agir avec  leur smartphone (caresser, secouer ou souffler) pour déclencher un éventail de 10 modes de vibrations. L’appli permet aussi de lire à deux et à distance pour interagir entre partenaires. Le modèle est développé en crowdfunding via la plateforme Indiegogo.

little birdIl s’appelle Little Bird, c’est un sextoy français conçu par B.Sensory, et il est actuellement présenté au Salon du livre, à Paris…

Car ce sex-toy connecté est associé à des livres érotiques. Les lectrices seront invitées à agir avec  leur smartphone (caresser, secouer ou souffler) pour déclencher un éventail de 10 modes de vibrations.

L’appli permet aussi de lire à deux et à distance pour interagir entre partenaires. Le modèle est développé en crowdfunding via la plateforme Indiegogo.

aucun commentaire

Le talent des Japonaises

japanUne Japonaise sur 200 a déjà tourné dans un film X, selon un magazine nippon spécialisé, Shukan Post.

Sachant que près de 35 000 films sont réalisés chaque année au Japon, ce qui revient à une moyenne quotidienne de 100 films, on comprend mieux pourquoi un nombre aussi impressionnant de Japonaises sont apparues dans une production pour adultes.

A l’exception des stars qui vivent de leur activité, de nombreuses actrices travaillent en complément d’un autre métier plus classique, employée de bureau, vendeuse, etc. Elles n’apparaissent que sur quelques films et exercent de courtes carrières.

aucun commentaire

Une marque de sex-toys à la fac

northwestern-universityC’est une première : le spécialiste américain des toys pour adultes, California Exotic Novelties, va sponsoriser la Sex Week de la Northwestern university, une célèbre université de Chicago.

Durant une semaine, des ateliers et des discussions sont organisées sur le campus par une association estudiantine, sur le thème de la place du sexe dans l’existence. Tout un programme !

aucun commentaire